Panier : 0,00 €

Une famille, une histoire au coeur du Luberon

 

Le château de Mille, authentique domaine viticole, a vu pas moins de 5 générations se succéder dont André, Léo, Conrad et Pierre.

Tous passionnés de leur terroir et de ce lieu magique, ils ont su perpétuer la tradition d’un vin d’excellence et c’est avec fierté que Pierre continue une vinification authentique et traditionnelle. Les vignes sont travaillées de manière raisonnable ce qui laisse une grande place à la faune locale !

 

Le plus vieux château du Luberon

 

Pour retranscrire une partie de l’histoire, notons qu’en 1880 André Pinatel fit construire une « nouvelle » cave, orientant ainsi l’avenir de la Famille dans le vin au détriment de la faïence.

Dès lors tout s’enchaine. De retour de la guerre de 14/18, son fils Léo reprend le flambeau et fut le premier vigneron du Luberon à commercialiser ses vins en bonbonne en verre.

Conrad Pinatel créé la bouteille personnalisée aux armoiries du Château. Dans les années 80 il renouvelle le vignoble et double la cave. Il participera durant plus de 50 ans aux salons et foires internationales, permettant au Château de Mille d’être présent sur les tables françaises et étrangères.

 

La valse des appellations

Les différentes Appellations du Château de Mille.

Nous ne pouvons pas parler de l’histoire viticole de la famille Pinatel sans évoquer la valse des appellations dans cette région !

En effet, depuis l’époque de Léo Pinatel, toutes les générations ont du s’adapter au système des Appellations d’Origine Contrôlé, initié par le Baron Le Roy dans les années 1930 et n’ont vu pas moins de 5 appellations se succéder sur les étiquettes !

André puis Léo Pinatel ont bénéficié de l’AOC « Côtes du Rhône » jusqu’à la guerre de 1939.

Le Baron Leroy, alors président de l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine), écrit le 13 avril 1942 à Léo Pinatel « Vous pouvez user de l’appellation simple Château de Mille que vous employé depuis longtemps ».

En 1943 l’INAO décide que le Château de Mille appartient à l’AOC « Côtes de Provence ».

En 1948 il faut désormais noter sur les étiquettes du Château de Mille « AOC Côtes du Ventoux ».

Puis c’est juste avant les années 50 que le VDQS Côtes du Luberon a été mis en place.

Après 25 ans de stagnation en VDQS Côtes du Luberon, sous la pression de quelques vignerons compétents, nous avons enfin accédés à l’AOC Côtes du Luberon en 1988.

Le 1er novembre 2008 l’INAO décide de nous nommer « AOC Luberon » et enfin, en 2010 nous changeons une nouvelle fois pour devenir AOP (Appellation d’Origine Protégé) Luberon.