L’avenir

Conversion Biologique et Biodiversité, dans le Respect de la Tradition

 
Constance Slaughter explique :
« En rachetant le domaine de Mille, nous sommes devenus gardiens d’un patrimoine naturel et culturel. Il est essentiel pour nous de préserver l’écosystème de ce lieu magnifique, au sein de la biosphere du Luberon : ses vignes, ses forêts et la rivière du Calavon. Nous avons donc engagé une conversion à la culture biologique avec l’appui d’Ecocert, en utilisant des engrais naturels tels que guano et fumier organique, ainsi que des décoctions de plantes. Nous protégeons la vigne des maladies – comme l’oïdium et le mildiou – avec de faibles quantités de produits organiques à base de cuivre et de soufre. Le climat très sain du Luberon se prête particulièrement bien à la culture biologique.

Biodiversité

La taille et la qualité du domaine nous permettent de régénérer les parcelles progressivement, en fonction des besoins. Nous semons des céréales et légumineuses afin de favoriser l’activité microbienne et biologique des parcelles en repos et de revigorer les vignes. Ces semis enrichissent la terre d’éléments nutritionnels essentiels tels que l’azote et le potassium.

Notre programme comprend également  :

  • Des ruches : l’apiculture favorise la pollinisation par les abeilles des vignes et de toutes les espèces du domaine;
  • Une oliveraie, dans la tradition provençale;
  • Un verger d’amandiers, pour répondre à la demande croissante des confiseurs et du secteur agro-alimentaire bio.

Mais ces innovations se font dans le respect de la tradition, grâce au viticulteur qui travaille au domaine depuis presque vingt ans. José Pinto, avec sa connaissance intime de chaque parcelle à chaque saison, détient la mémoire du Château de Mille. Il joue un rôle essentiel dans la renaissance du domaine.

Un Projet Ambitieux

Afin de réaliser le potentiel de ce magnifique terroir, il est essentiel d’investir dans des méthodes de vinification modernes. Avec l’aide du Cabinet d’Architecture Lafourcade, nous construisons un nouveau chai permettant la pression par gravité et la vinification parcellaire, en cuves béton, inox et bois. Une technologie de pointe nous permettra d’élaborer de grands vins avec un minimum d’intervention, offrant la meilleure expression du terroir.

Toujours dans la poursuite de notre stratégie écologique, nous prévoyons une alimentation énergétique du chai par des panneaux photo-voltaïques, ainsi qu’un système optimal de traitement des eaux usées. Nous construisons une exploitation neutre en carbone.

Nous avons équipé le vignoble d’une station météo Sencrop, qui nous permet de suivre et anticiper les courbes de température, l’hygrométrie et la force du vent. Nous pouvons donc réagir rapidement à ces facteurs et affiner l’irrigation et les traitements biologiques nécessaires.

Le Château de Mille aborde le 21ème siècle en privilégiant l’innovation et la qualité,
dans le respect absolu de la nature et des traditions ancestrales de la Provence.