Tourisme

Apt

Apt

  • 788 Avenue Victor Hugo, 84400 Apt
  • 04 90 74 03 18
  • oti@paysapt-luberon.fr
  • https://www.luberon-apt.fr

Apt est une petite ville au charme authentiquement provençal, aussi vivante hiver qu’été. Si elle est d’abord connue pour son exceptionnel marché du samedi, en existence depuis le 12ème siècle, elle regorge aussi de trésors architecturaux. Il y fait bon vivre, et arpenter ses rues piétonnes avec leurs hôtels particuliers aux portes majestueuses, leurs boutiques et bistros sympathiques. 

La Colonia Julia Apta fut fondée par les Romains sur la Via Domitia, qui reliait l’Italie à la péninsule ibérique en passant par le nord du Luberon et Nîmes. Apt, du Moyen Age jusqu’au 19ème siècle, a dû sa prospérité à la culture de la vigne et des fruits (c’est la capitale du fruit confit), et aux ocres, dont elle conserve la seule exploitation en Europe. L’histoire d’Apt est reflétée dans sa collection de bâtiments anciens, édifiés au fil des des siècles. 

La place Gabriel-Péri, récemment rénovée avec goût, est le lieu idéal pour boire un verre après avoir exploré les rayons de la merveilleuse Librairie Fontaine. Cette librairie témoigne de l’intense vie culturelle d’Apt, notamment avec ses rendez-vous du samedi qui rassemblent lecteurs, écrivains et poètes de toute la région. Il y a même deux autres librairies, spécialisées dans les livres anciens, et un atelier de reliure.  Un peu plus haut, la place du Septier est aussi jolie que sympathique, avec sa fontaine, ses restaurants et son magasin de poterie. 

Tout en haut de la rue Saint Pierre, on arrive à la belle Porte de Saignon, puis en tournant à droite, aux vestiges des remparts, impressionnants.

La Cathédrale Sainte Anne fut élevée entre le XIème et le XIIème siècles, puis très remaniée : des éléments de style roman, gothique et baroque y figurent. On y trouve une coupole sur trompes (comme en Avignon) et un clocher roman; un remarquable vitrail du 15ème; la Chapelle Sainte Anne; un trésor (que l’on visite sur rendez-vous) et une crypte carolingienne.

Le Palais épiscopal occupait le site de l’actuelle sous-préfecture. Le Château de Mille était la résidence estivale des évêques d’Apt, qui y accueillaient les papes d’Avignon. Apt perdit son statut d’évêché à la Révolution. Le Musée d’Apt présente l’histoire et l’économie de la ville, mais aussi de la Provence. Plusieurs autres bâtiments sont à admirer au fil de la promenade, notamment la Chapelle des Récollets, l’ancien Couvent des Carmes et la Chapelle Sainte-Catherine.

La Maison du Parc naturel régional du Luberon est une excellente introduction avant de partir à la découverte de la région : panneaux lumineux, écrans interactifs et fresques animées aident à comprendre l’environnement naturel et humain du Luberon.