Terroir

Le terroir de Mille est idéalement situé entre Provence et
Vallée du Rhône, produit des vins qui allient caractère et fraîcheur

Le domaine comprend 116 hectares, dont environ 25 dédiés à la vigne – jusqu’à 45 hectares à l’avenir. Le terroir, dont l’origine remonte à l’ère crétacée, est formé de sols calcaires, argilo-sableux et caillouteux.
Il subit les influences croisées de la Vallée du Rhône et des plateaux provençaux, avec un ensoleillement exceptionnel toute l’année, des journées très chaudes mais des nuits très fraîches l’été. Cette forte amplitude thermique, à une altitude de 300 à 400 mètres, apporte au vin fraîcheur et tension. Le terroir bénéficie de l’influence asséchante et saine du Mistral, dont il est cependant protégé par les Monts du Vaucluse.

Le terroir de Mille offre un profil unique, à la croisée des axes géologiques du Luberon. Nos parcelles s’étalent entre éboulis calcaires du quaternaire, calcaires urgoniens, quartz argileux et sols argilo-sableux de l’éocène. La variété de ces sols permet d’élaborer une stratégie de cépages intéressante, et produit des raisins aux caractéristiques particulières, précieuses en assemblage.

L’expert en oeno-géologie Georges Truc nous a fait l’honneur de partager sa science du terroir, analysant les fabuleuses qualités de nos divers calcaires. Ce terroir, dit-il, a un potentiel réellement exceptionnel.

Nous cultivons aujourd’hui de magnifiques vieilles vignes – Grenache (70 ans d’âge), Syrah (50 ans en moyenne) et Carignan (60 ans) – ainsi que du jeune Cinsault, et bientôt du Mourvèdre. Afin de compléter nos cépages de blanc (Clairette et Ugni blanc), nous avons planté du Vermentino. Nous préparons aussi la plantation de plusieurs cépages blancs (Grenache blanc, Bourboulenc et Marsanne, tous en sélection massale), choisis pour leur affinité au terroir, leurs qualités gustatives et leur capacité de résistance au changement climatique. Grâce à cet éventail de cépages, nous voulons renouer avec la tradition des grands vins blancs de Mille.

Cépages

Le Grenache

s’épanouit sur les terrains secs et caillouteux. Il produit un vin rouge mordoré, avec des arômes d’épices et de fruits rouges mûrs. Les arômes secondaires comprennent fruits noirs, réglisse, sucre brûlé, vieux bois, café et cacao.

La Syrah,

cépage emblématique de la Vallée du Rhône et de la Provence, produit des vins de grande qualité, fins et complexes, charpentés, tanniques,  avec des arômes d’épices, fruits noirs, cuir, chocolat amer, réglisse, sous-bois et truffe.

Le Carignan

donne un vin coloré, fruité, plus léger, avec des notes herbacées et minérales.

Le Cinsault

est aussi d’origine provençale. On l’appelle également “Black Malvoisie” en Californie. Il donne des vins souples et gourmands, faibles en alcool, frais, à la robe claire et aux arômes de petits fruits rouges et noirs tels que fraise, framboise et cassis. Il est précieux en assemblage de rouges pour apporter légèreté et fraîcheur.

Le Mourvèdre

est  un  cépage  d’origine  espagnole  (Monastrell),  cultivé en  Provence depuis très longtemps. Il donne un vin structuré, sec, puissant et tannique, à la robe intense, avec des arômes de fruits rouges, cassis, épices, musc, tabac et poivre. Il apporte aux assemblages structure et complexité.

La Clairette 

est un cépage aromatique typiquement méridional, donnant un vin riche en alcool, rond, avec peu d’acidité. Des arômes de pêche blanche, pomme, pamplemousse et fleurs blanches en ressortent. Dans les assemblages, la Clairette apporte de la rondeur et des arômes.

L’Ugni Blanc

est très un vieux cépage d’origine italienne, plus précisément de Toscane où il porte le nom de Trebbiano Toscano. Il donne un vin à la robe jaune pâle, d’une grande fraîcheur, offrant des arômes d’agrumes et fruits à chair blanche.

Le Vermentino

né en Anatolie, fut importé par les marchands gênois. Il est très populaire dans le sud de la France. On l’appelle également Rolle en Provence, Favorita ou Pigato en Italie et Vermentinu en Corse. Il donne un vin blanc élégant, frais, avec une jolie robe jaune pâle aux reflets verts et aux arômes de fleurs blanches, poire fraîche, pomme, ananas, amande verte et aubépine. Il apporte fraîcheur et finesse en assemblage.

Le Bourboulenc

est originaire de Provence. Il donne de très bons vins en assemblage  et  apporte des notes d’agrumes comme le pamplemousse.

La Marsanne

trouve son origine en Drôme Provençale. Elle présente un bouquet fin et subtil, aux arômes de fleurs d’acacia, cire d’abeille, chèvrefeuille, amande et noisette vertes, jasmin, miel et pêche de vigne. Elle apportera de la légèreté au vin dans les assemblages.

Le Grenache blanc 

provient d’Espagne, tout comme son confrère le Grenache noir. Il permet de produire des vins blancs secs chaleureux, longs en bouche,  avec du gras et du volume. Ces vins présentent des arômes de narcisse, fenouil, melon, et pêche blanche. Il forme un très bel assemblage avec la Marsanne.